Cambrai

cambrai

Du Lundi au Jeudi : de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 Le Vendredi : de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30 Le Samedi : de 9h à 12h

33 165 Cambrésiens

Recensement de 2012


Marché

Mercredi matin et samedi matin

Fête(s) communale(s)

A partir du 15 août, durant une semaine.

Histoire de la commune

Du Castrum Romain au Ier siècle au Cambrai actuel s’écoulent 2000 ans d’une histoire originale et tourmentée. Successivement Castrum Romain (Cameracum), Royaume Franc, Comté du Saint Empire Romain Germanique, puis des Pays-Bas Espagnols, française enfin depuis 1677, la ville a gardé ses 3 spécificités : ville Carrefour, ville d’Armée, ville d’Eglise.
C’est en effet au carrefour de grandes voies romaines et au bord du fleuve Escaut que les romains établissent un castrum : Cameracum. Celui-ci s’étend et, en 365, c’est une cité pourvue d’une muraille et dotée d’un évêque qui devient la capitale de la Nervie – lorsque les invasions barbares déferlent, les Francs y établissent un royaume, bientôt annexé par Clovis (début VIe siècle). Celui-ci y dépêche St-Vaast, son catéchiste mais c’est le successeur de celui-ci, St Géry qui sera, à partir de 584, le véritable fondateur de la ville= il y établit le siège épiscopal et fonde paroisses et abbaye. Au traité de Verdun (843) Cambrai est rattachée à la Lotharingie", puis au St Empire Romain Germanique. Gouvernée par un Comte - Evêque, elle connaît alors son apogée = centre religieux important, ville frontière puissamment défendue, lieu d’échanges économiques avec ses 2 foires, elle bat monnaie, ses productions agricoles et textiles sont florissantes et son rayonnement culturel est grand. Au XVe siècle s’annonce le déclin de la Ville tandis que les villes flamandes sous la domination des Ducs de Bourgogne montent en puissance.
Elle reste cependant, au XVIe siècle, la capitale diplomatique de l’Europe du temps = ligue de Vaucelles, Paix des Dames, Traité du Cateau-Cambrésis. (1559)
En 1543, Charles Quint s’empare de la ville, maintenant rattachée aux Pays-Bas Espagnols, dont il renforce les défenses en construisant une citadelle puissante. C’est plus d’un siècle plus tard, après les tentatives manquées de Louis XI et de Henri IV, que Louis XIV en personne prend la ville.
Celle-ci va adopter peu à peu le « goût français » et voir remplacer ses maisons à pignons par des hôtels classiques et des « rangs » de maisons identiques, tandis que Vauban renforce la Place Forte. La Révolution française provoquera une violente terreur et la destruction d’une grande partie de son magnifique patrimoine religieux. Le XIXème siècle achèvera de transformer la ville avec le démantèlement des 4 kms de remparts avec ses portes et ses tours.
Les deux guerres ne seront pas en reste : les Allemands détruisent délibérément une ville qu’ils considèrent encore comme leur, et les bombardements alliés seront très meurtriers. L’urbanisme de la ville en sera complètement transformé. Mais, malgré invasions et guerres, Cambrai a conservé un patrimoine de grande valeur qui lui vaudra, en 1992, le label « Ville d’Art et d’Histoire ».
Elle a gardé de son passé les armoiries du Saint Empire : l’Aigle à deux têtes sur fond d’Or, avec la couronne comtale et les lions du Hainaut, elle porte depuis 1919 la croix de la légion d’honneur décernée à Cambrai, ville martyre.

Le Maire de Cambrai est Mr François-Xavier VILLAIN.

Superficie: 1812 ha. origine du nom: peut être du latin camera, "chambre".

Actualités de Cambrai

Offre touristique de Cambrai

Produits du terroir de Cambrai

Personnages célèbre de Cambrai

Se loger à Cambrai

Se restaurer à Cambrai