Monument commemoratif aux morts de 1870-1871

 



Ce monument a été élevé par souscription publique à la mémoire des 594 enfants de l'arrondissement morts au champ d'honneur au cours de cette guerre. La statue en bronze qui le couronne est due au sculpteur Ernest Hiolle. Elle est décrite de la façon suivante : "Un ange consolateur fléchissant le genou comme pour déposer une couronne sur la tombe des glorieux vaincus". L'inauguration de ce monument commémoratif érigé sur la Place Sainte-Croix (aujourd'hui Place Jean Moulin) eut lieu le 25 mai 1874 en présence des autorités civiles et militaires, de la musique municipale, des détachements de régiments de la garnison et d'une foule immense.Le 26 juillet, les Lillois, originaires du Cambrésis, ont complété l'ornementation du monument en offrant une couronne avec palme de bronze qui fut scellée sur le piédestal exécuté d'après les dessins de Guillaume, architecte du Palais du Louvre et du nouvel Hôtel de Ville de Cambrai. Sérieusement endommagé au cours de la Première Guerre mondiale "L'ange consolateur" fut finalement emporté en 1918 par les ennemis en retraite. On fêta son retour lors des fêtes du 15 août 1919 et l'inauguration de la statue restaurée eut lieu le 11 novembre 1922.Elle n'a pas subi de dégâts au cours du deuxième conflit mondial et se trouve encore aujourd'hui à son emplacement primitif au milieu de la Place Jean Moulin.


Adresse

Place Jean Moulin
59400 Cambrai