Attention, cette page publiée le 22/06/2012 est archivée, le contenu n'est peut-être plus d'actualité.

Concours chevaux Trait du Nord

Le Syndicat d'Elevage de Chevaux "Trait du Nord" organise son traditionnel Concours National femelles qui aura lieu du 22 juillet 2018.

Le samedi 20 et dimanche 21 juillet au Palais des Grottes

 

 

Le Syndicat d'Elevage de Chevaux "Trait du Nord" organise son traditionnel Concours National femelles qui aura lieu :

 

 

  • samedi 20 juillet à partir de 14h00,
  • dimanche 21 juillet de 9h00 à 12h00.

 

Il s'achèvera par le très attendu Défilé officiel de clôture sur le pourtour de la Place A. Briand de 14h45 à 16h00.

Entrée gratuite
Animations pour les enfants
Buvette et restauration sur place
Possibilité de promenade en attelage pendant le concours.

 

Le week-end des 20 et 21 Juillet 2019 aura lieu, à Cambrai, le 106ème concours des reproductrices, pouliches et juments, de la race Trait du Nord.

Déroulement du week-end :

Samedi 20 juillet : concours traditionnel modèle et allures des pouliches et juments non suitées (sans poulain), dès 14h au Palais des Grottes de Cambrai, sur place. Des promenades en calèche seront également organisées autour du parc.

Dimanche 22 juillet : concours traditionnel modèle et allures des juments suitées (avec poulain), rappel de championnat (championnes des années précédentes), prix de famille (une jument avec au moins 3 descendants), à partir de 9h, suivi l’après-midi d’un superbe défilé sur la grand place de Cambrai de 15h à 16h.

Sur ce défilé seront également présents quelques reproducteurs mâles, mais surtout des juments en bande ou suitées de leur poulain, des attelages d'hier et d'aujourd'hui, des chevaux montés ; tous évoqueront l'utilisation du cheval de trait.

Cette race régionale de chevaux de trait qu’est le Trait du Nord a largement contribué au développement de l'agriculture dans les régions Nord Pas-de-Calais et Picardie, sauf sur les territoires côtiers où est présent le cheval Boulonnais. Il fut utilisé également pour le transport et les mines.

Son berceau est le Hainaut, qu'il soit belge ou français. Issu du cheval ardennais, l'un des plus ancien cheval européen, sa race s'est fixée par la création du « Stud-Book  Trait du Nord » en 1903.

Les éleveurs ont alors développé son squelette, sa taille, sa musculation pour répondre aux besoins croissants de la mécanisation agricole. A la fin du XIXème siècle, en Europe comme aux Etats-Unis, se développent des outils animés par la force de traction animale. Les outils les plus emblématiques, après les faucheuses, seront les moissonneuses-lieuses, qui fauchent le blé et lient les bottes.

Les Haras Nationaux auront alors un rôle important dans la filière mâle au travers des «  stations de monte » réparties sur tout le bassin d'élevage. Depuis leur création par Colbert, ils ont aussi le rôle de fournir des chevaux à l'armée.

Pour encourager la production de chevaux de qualité, les concours de reproducteurs mettent en avant le type de cheval recherché. Les années de feu des 2 guerres mondiales ont eu des impacts considérables sur l'agriculture régionale et ont également décimé les troupeaux par les réquisitions des chevaux.

Cette race aurait pu disparaître sans la passion d'une poignée d'éleveurs. Avec la motorisation, les tracteurs ont supprimé son rôle de tractionnaire dans les campagnes. Attaché à ce fidèle compagnon qu'ils avaient sélectionné depuis des décennies, les éleveurs, encore soutenus, par les Haras Nationaux ont voulu préserver ce capital génétique. Pendant plus de 20 ans, la boucherie a été le seul débouché. A partir des années 90, le développement de l'attelage de loisir et de l'attelage sportif a aussi profité aux chevaux de trait. L'emblématique « Route du Poisson », qui a connu sa 10ème édition en 2012, a rendu populaire le renouveau des chevaux de trait.

Aujourd'hui, les défis des énergies renouvelables, du développement durable, de la préservation de l'environnement, ouvrent de nouvelles perspectives aux chevaux de trait. Les éleveurs et les utilisateurs des chevaux Trait du Nord ont préservé des savoir-faire dans son élevage et dans son menage qui en font un tractionnaire remarquable. Ces dernières années, au Salon International de l'Agriculture à Paris, la race truste les premières places dans les épreuves de traction, et se classe première ou seconde dans le Trophée des Races qui met en compétition les 9 races de trait françaises tout au long de la semaine. D'où une demande en chevaux de travail pour le débardage, pour le travail du sol dans les vignes, ... De nouvelles utilisations aussi chez nous, dans les villes :collecte des déchets, arrosage des fleurs, entretien des espaces verts …

Le Pôle Cheval Trait du Nord, outil conduit jusqu’à aujourd’hui par le Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut, assure des missions de formation des hommes et des chevaux. Il accueille en son sein le Syndicat d'Élevage Cheval Trait du Nord, son animatrice Amélie Marko, son Conseil d'Administration présidé par Yves Spriet, éleveur à Escautpont.

 

Contacts :

Syndicat d'Élevage Cheval Trait du Nord

348, rue de la Libération

Institut Agricole

59 242 GENECH

Amélie Marko (animatrice) : 06 48 97 43 05

Yves Spriet(président) : 06 99 31 24 02

www.le-cheval-trait-du-nord.fr

 

Mail : traitdunord@orange.fr

 

 

 

 

 

Lieu

Cambrai
Palais de grottes
et
Place Aristide Briand

Contact

Tél : 03.27.73.21.00

Tarif

Entrée gratuite