La Lainière

 



La lainière était liée à la grand entreprise roubaisienne du même nom. Toutes deux apprtiennent au groupe "Prouvost Mazurel", leader mondial dans le filage et le tissage de la laine.



En  10 ans, à partir de 1954, se créent plusieurs ateliers sous la dénomination de "Jersey Diminué du Cambrésis". On y fait du "coupé-cousu", c'est à dire des pulls, robes, pantalons, jupes et chaussettes, avec les marques de l'époque, Stemm et Rodier. La Lainière s'installe sur d'anciens champs de manoeuvres et bientôt, c'est tout un pan du quartier qui prend vie.



L'entreprise embauche jusqu'à 4000 personnes, en majorité des femmes. Le quartier se métamorphose. Les salariés viennent parfois de loin grâce à un système de bus mis en place par le comité d'entreprise. Les femmes profitent des écoles et de la crèche du centre social.