Escaudoeuvres

Blason de Escaudoeuvres

Du Lundi au Vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30

3 427 Scaldobrigiens

Recensement de 2012


Histoire de la commune

Le nom vient du nom latin de l'Escaut, " Scaldo ", et du celtique " briga " qui signifie " forteresse ".
Autrefois rattaché à la seigneurie Dragon de Ramillies, le lieu est légué à l'Abbaye St Géry de Cambrai au IXe siècle. A cette époque, les Normands envahissent la région en remontant l'Escaut. En 881, ils construisent la tour de Relenghes sur le territoire d'Escaudoeuvres afin de mieux contrôler le fleuve. Plus tard, sur ce site, les Jésuites font édifier une résidence, dite " le bonnet carré" .
Le premier acte mentionnant le nom du village est daté du 10 septembre 1057. Dans ce texte, l'évêque Liébert offre l'autel et l'église d'Iwuy au chapitre Notre-Dame de Cambrai.
Le premier comte d'Escaudoeuvres revient en apanage à Hugues de Roubaix pour son grand courage dans la croisade en Terre Sainte avec Godefroi de Bouillon, en 1099. Amould Ier, l'un de ses successeurs, fonde un château fort avant 1295, protégé par l'Escaut. L'histoire de ce château est mémorable. En effet, il appartient au Hainaut mais est placé dans le Cambrésis. Menaçant les abords de Cambrai, il est disputé à plusieurs reprises. Durant la Guerre de Cent Ans, le comte du Hainaut, cousin de la famille de Roubaix, y tient garnison avec les Anglais, contre les Cambrésiens, alliés au roi de France. Assiégé par les troupes françaises, le château est pris et démoli. Les pierres sont utilisées dans la réalisation des fortifications. Reconstruit, le château passe aux mains de la maison de Bavière puis à celle de Roubaix, revenant, en 1465, à Jacques de Luxembourg. En 1544, le château est détruit une nouvelle fois, ses pierres servant à la réalisation de la citadelle de Cambrai. Il est rebâti quelques années plus tard. Les troupes françaises y logent en 1581, avant d'entrer à Cambrai. La proximité de cette ville frontière, souvent convoitée est la cause de l'occupation continuelle du territoire.
Le 22 mars 1677, Louis XIV y établit son campement afin d'attaquer Cambrai.
Jusqu'en 1782, l'Escaut n'est pas navigable à Escaudoeuvres. Avec la découverte du charbon, le fleuve est élargi et canalisé. Une activité nouvelle est ouverte à la ville. Les industries s'installent au bord de l'eau, parmi lesquelles une entreprise de blanchiment des toiles, des tanneries, et surtout, une sucrerie. Escaudoeuvres est l'une des rares cités industrielles du Cambrésis. Ses petites maisons ouvrières, bien alignées, témoignent de ce passé. L'amélioration des conditions de vie est l'une des préoccupation actuelles de la municipalité, avec l'embellissement et le développement des équipements sportifs et culturels.

Le Maire de la ville d'Escaudoeuvres est Mr Patrice EGO.

Escaudoeuvres est une commune de l'arrondissement et du canton de Cambrai, d'une superficie de 664 ha, traversée par l'Escaut canalisé.

Actualités de Escaudoeuvres

Offre touristique de Escaudoeuvres

Personnages célèbre de Escaudoeuvres

Se restaurer à Escaudoeuvres