Caudry

caudry

Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h30. Etat-civil de 13h30 à 17h30. Le samedi, permanence du service Etat-civil de 9h00 à 12h00.

14 026 Caudrésiens

Recensement de 2012


Marché

Le vendredi de 8h00 à 12h00.

Ville(s) jumelée(s)

- Wedel (Allemagne)

Histoire de la commune

DES ORIGINES A LA FIN DU XVIIIe SIECLE:
Les origines de la ville demeurent assez imprécises. On peut toutefois se risquer, si l'on en juge par le résultat des fouilles archéologiques effectuées en 1997, à les fixer au premier siècle de notre ère. Six siècles vont s'écouler jusqu'au 13 novembre 670, date à laquelle la tradition rapporte que la fille du seigneur de Caudry, Maxellende, fut poignardée par Harduin d'Amerval dont elle avait repoussé les propositions de mariage. Devenu aveugle, Harduin recouvra la vue au cours d'une translation solennelle de la dépouille de sa victime. Depuis cette guérison miraculeuse, Maxellende est la patronne des Caudrésiens et des mal-voyants.

Si Caudry n'a pas la notoriété historique de ses célèbres voisines, Cambrai et le Cateau ; elle fut néanmoins associée à leur destin, aux combats et exactions que les armées étrangères perpétrèrent dans notre région. Les troupes de Louis XI campèrent à Caudry en 1477, celles de Henri II en 1553, et celles de Louis XIV en 1677. Le 26 avril 1794, l'armée de la Convention engagea même sur le territoire de la commune un combat si meurtrier qu'un ravin fut surnommé le riot des morts.

LA NAISSANCE DU TEXTILE:
Humble bourgade de 1926 habitants en 1804, rien ne semblait prédisposer Caudry à devenir un siècle plus tard une ville industrielle de 13 000 habitants. A l'écart de tout axe de communication important, Caudry est une de ces villes nées de l'industrie, mieux, elle est née d'une industrie, celle des tulles, dentelles et broderies mécaniques.

Depuis la fin du Haut Moyen Age, la région du Cambrésis était réputée pour ses batistes (toiles de lin très fines). En 1789, les mulquiniers (tisseurs) travaillaient sur 13 029 métiers à tisser en bois installés dans tous les villages du Cambrésis. Cependant, après 1790 et l'émergence du coton, l'industrie locale a été forcée de se reconvertir. Les métiers à tulle, d'abord importés par les Anglais, se sont rapidement imposés à Valenciennes, Calais, Saint-Quentin, puis au coeur du Cambrésis.

Les premiers métiers caudrésiens sont installés en 1825 par Placide Gabet dans le Château de Caudry. La ville se lance alors dans l'aventure. En 1827, Caudry compte 25 fabriques et 220 métiers consacrés à la production du tulle de coton. L'adaptation en 1838 du système jacquard aux métiers à tulle par Jourdan et Fergusson donne naissance à la dentelle dite mécanique. La dentelle sera désormais produite par des métiers dits leavers. Le premier métier à dentelle fut mis en oeuvre à Caudry au début des années 1840 par les frères Tofflin. A partir de 1850, ces métiers sont mus par la vapeur. En 1865, le premier métier à guipure est installé à Caudry.

Pourtant, l'industrie textile caudrésienne va connaître une crise importante jusqu'en 1880. Le libre-échange avec l'Angleterre, conclu par Napoléon III en 1860, va défavoriser Caudry, équipée d'un matériel ancien ne pouvant rivaliser avec les villes mieux dotées comme Nottingham ou Calais.

LE DEVELOPPEMENT A LA FIN DU XIXe siècle:
Les années 1870 et 1871 vont être marquées, comme partout en France, par la guerre contre la Prusse. Les Prussiens entrent dans Caudry le 21 janvier 1871 et imposent, en plus des réquisitions, une contribution de guerre, avancée par diverses personnes aisées de la commune. L'armistice fut signée le 28 janvier 1871 à Versailles et les Prussiens ne tardèrent pas à se retirer du Cambrésis.

La fin du XIXe siècle est marquée par le port de la dentelle mécanique dans le costume féminin, à travers toutes les classes sociales. Ce phénomène, ainsi que d'importants crédits octroyés par la banque Debail, permettent aux artisans d'acquérir un matériel moderne. De 1880 à 1900, des usines et des grands apprêts sont construits et des métiers sont livrés quotidiennement à Caudry. La dentelle de Caudry s'exporte partout et les acheteurs du monde entier défilent dans la ville à l'occasion des foires saisonnières.

A la même époque, Caudry s'intéresse à la broderie mécanique. La broderie fut introduite dans la ville par Gabet-Carpentier et Tilmant en 1893 et le premier métier à broder avec jacquard est installé par Fernand Beauvillain en 1906. Ainsi, jusqu'en 1914, et malgré de graves conflits sociaux, Caudry connaît une ère de prospérité exceptionnelle.

A la veille de la Grande Guerre, la ville compte 600 métiers à dentelle leavers pour 177 fabricants ainsi que 550 métiers pour tulle uni, 30 métiers à guipure et 630 métiers pour la broderie. La population atteint désormais 13 390 habitants.

LA MODERNISATION INDUSTRIELLE DU TEXTILE:
Au sortir de la Première Guerre mondiale, la plupart des fabricants caudrésiens ont utilisé les dommages de guerre pour moderniser leur outil de production. Caudry s'oriente alors vers la dentelle en grande largeur et le haut de gamme, comme l'apparat des robes de bal et les créations des maisons de Haute Couture.

Avec un an de retard, les fabricants de dentelle de Caudry sont touchés par le krach de Wall Street. Dès 1931, la situation est catastrophique et le chômage presque complet. Cette situation perdure jusqu'en 1937 mais la guerre, comme en 1914, freine la reprise. Malgré l'occupation allemande, le premier tulle nylon sort des métiers caudrésiens en 1943.

Après la libération, les fabricants et les ouvriers s'ingénient à assimiler la nouvelle technologie des matières et à utiliser tous les textiles de pointe comme la fibrane, la rayonne, le nylon, le lurex... La dentelle se décline ainsi en noir et blanc, en quadrichromie et dans des motifs abstraits, décoratifs et variant à l'infini. C'est un succès et les carnets de commande sont pleins jusqu'en 1956, date à laquelle les pays d'Amérique prennent des mesure protectionnistes. De même, la suppression de l'obligation du port de la mantille par le pape Jean XXIII aux offices religieux est cruellement ressentie par la profession. 100 métiers fabriquant la mantille s'arrêtent du jour au lendemain. La crise s'étendra jusqu'en 1976.

Durant ces 30 dernières années, des améliorations ont été apportées sur les métiers : système casse-fil, informatisation du dessin de dentelles leavers, perçage automatique des cartons jacquard. De même, à côté de la dentelle leavers s'est développée une dentelle plus bas-de-gamme dite rachel, textronic ou jacquard tronic. Aujourd'hui, Caudry produit sous le label " dentelle de Calais " une dentelle de qualité destinée aux plus prestigieuses maisons de Haute Couture. Les plus grands, d'Yves Saint Laurent à Chanel, en passant par Karl Lagerfeld ou Lolita Lempicka n'ont pu résister à l'envie d'utiliser la dentelle de Caudry. Fille de l'industrie textile, Caudry a ainsi obtenu en 1995 le label " Ville et Métiers d'Art ".

LA DIVERSIFICATION INDUSTRIELLE:
Si l'industrie textile et, en particulier, la dentelle demeure le fondement du tissu industriel caudrésien avec dix entreprises qui exportent plus de 80% d'un produit raffiné, l'essor économique repose désormais sur la diversification des activités.

En effet, lorsqu'un certain essoufflement du secteur textile fut constaté vers 1960, les élus de l'époque, tout en maintenant les secteurs traditionnels, décidèrent de diversifier leurs actions et d'offrir aux éventuels investisseurs des conditions d'accueil optimales. De cette résolution naquit la première zone industrielle de 20 hectares qui accueillit dès 1970 la SICOS (Société Industrielle de Cosmétiques). Cette entreprise joua immédiatement le rôle de locomotive. Et à côté de petites unités caudrésiennes qui n'hésitèrent pas à transférer leur activité, s'implantèrent progressivement de grands noms industriels tel Spac Nestlé.

Le Maire de Caudry est Mr Frédéric BRICOUT.

Au coeur du Cambrésis, Caudry conjugue le charme d'une commune de haute technicité aux richesses d'une ville d'histoire et de tradition. Labellisée "Ville et métiers d'art" la cité de la dentelle a su conserver et développer son patrimoine industriel.

Actualités de Caudry

Offre touristique de Caudry

Produits du terroir de Caudry

Personnages célèbre de Caudry

Se loger à Caudry

Se restaurer à Caudry