Bataille de Cambrai

L'année 1917 est une année terrible au cours de la Première Guerre mondiale pour tous les belligérants. A la fin de cette année, Cambrai, durement occupée depuis août 1914, est une des bases de la ligne Hindenburg édifiée par les Allemands après leur repli de mars 1917. C'est là que les britanniques vont lancer le 20 novembre 1917, une très importante offensive toute nouvelle dans sa conception puisque pour la première fois, les tanks y seront massivement engagés. La bataille est impitoyable: les premiers combats sont autant de succès pour les troupes britanniques mais très vite les Allemands, d'abord désemparés, entament une vigoureuse contre-offensive. L'écrivain Ernst Jünger, engagé dans la bataille, décrira plus tard ces combats sanglants où l'on se tuait au jugé. Durant 15 jours, attaques et contre-attaques vont se succéder sans qu'aucune des deux armées ne remporte de succès décisif. Les pertes humaines sont énormes: 45000 britanniques et 55000 allemands sont tués, tandis que des villages entiers sont détruits. Mais cette première expérience de bataille de blindés marque un tournant stratégique décisif. Les Allemands s'en souviendront en mai 1940. Elle reste une des légitimes fiertés de l'armée britannique et du Royal Tank Regiment qui chaque année fête le Cambrai Day.