Saint-Souplet

saint souplet

Lundi et mardi de 8h45 à 12h et de 13h45 à 17h Mercredi de 8h45 à 12h et de 16h à 18h Jeudi et vendredi de 8h45 à 12h et de 13h45 à 18h Samedi de 8h45 à 12h

1 302 Sulpiciens et Escaufourtois

Recensement de 2012


Histoire de la commune

La commune actuelle a été formée en 1974 de la réunion de Saint-Souplet avec le petit village d'Escaufourt (ancienne exploitation de fours à chaux), autrefois enclave du département de l'Aisne dans le département du Nord et qui, à l'origine, était un hameau d'Honnechy.
La légende de sainte Maxellende indique qu'elle a été inhumée à Saint-Souplet, ce qui témoigne de l'existence d'un centre religieux franc très ancien.
L'appellation Saint-Souplet ne s'impose que définitivement qu'au XIIe siècle. Des seigneuries existent au Moyen Age.
Au XIXe siècle, Saint-Souplet développe de nombreuses activités industrielles et artisanales. En 1876, la société Grandjean, de Reims, implante une usine de filature et de tissage qui occupe 700 ouvriers. Le village compte 4 moulins à eau et 4 brasseries. On exploite la chaux et le silex dans de vastes carrières, et la commune est pourvue d'une gare. Aujourd'hui le village s'est surtout recentré sur ses activités agricoles.

Le Maire de la ville de Saint-Souplet / Escaufourt est Mr Henri QUONIOU.

La commune située à sud du Cateau-Cambrésis sur les flancs d'une colline au bord de la Selle, se présente comme une mosaïque de hameau et lieux-dits, tels Le Nouveau-Monde, Saint-Crépin, L'Arbre-de-Guise, situé à l'exact opposé d'Escaufourt. Origine du n

Actualités de Saint-Souplet

Offre touristique de Saint-Souplet