Alfred Fronval

Epitaphe :" Alfred Fronval, pilote de haute classe, d'une habileté et d'une adresse incomparables, symbole du plus pur dévouement à la cause de l'aviation, mort tragiquement dans l'accomplissement de son devoir le 28 juin 1928."

Né le 11 août 1893 à Neuville Saint-Rémy, Alfred Fronval passe son brevet de Pilote Aviateur en 1917 au Crotoy. Pilote de guerre et Moniteur d'Acrobatie à l'école de Pau il est aussi chevalier de la Légion d'Honneur et Titulaire de la Croix de Guerre avec deux palmes, ses autres décorations sont la Croix de Léopold II, la Croix de la Couronne de Roumanie, la Croix de l'Etoile de Roumanie, la Croix du Christ du Portugal .En 1927, sacré champion du monde d'acrobatie aérienne, il est l'un des premiers à prouver que l'acrobatie aérienne n'est pas uniquement un spectacle, mais qu'elle est surtout la meilleure école de pilotage. Le 3 février 1928, il vient de battre le record du monde en exécutant 1111 loopings en 4h56. La lecture du manuel de pilotage dont il est l'auteur, montre que Fronval n'est pas un de ces "fous-volants". Ces phrases, extraites de son manuel, le montrent clairement : " Les ainés ont payé de leur  sang pendant quinze années, une expérience qui est maintenant acquise par les profanes dès leurs débuts. Les élèves que je forme à l'école Morane Saulnier sont de véritables PILOTES, quand ils nous quittent. Ils ne sont pas de simples conducteurs d'avion; ils possèdent tout l'art du vol jusque dans ses moindres mystères et grâce à une éducation lente mais sûre, je n'ai jamais eu à regretter le moindre accident; car l'accident ne devrait plus exister en aviation. Il y a de ma part aucun optimisme exagéré : Je vous affirme que je suis sincère  et que nul plus que moi n'est conscient de ce qu'il fait. je connais le danger et je ne suis pas imprudent."

Ces dernières lignes sont tragiques de la part d'un homme  qui se consacra à former des pilotes sûrs d'eux et qui perdit la vie par la faute d'un pilote maladroit.

Fronval est également l'inventeur d'un appareil que les pilotes d'aujourd'hui connaissent bien sous son nom anglais de Link-Trainer. Cet appareil qui permet, au sol, de reproduire les conditions de vol d'un avion, est bien perfectionné de nos jours par rapport à l'engin de Fronval.

Le 28 juin 1928, Alfred Fronval se tue dans un accident d'avion à Villacoublay, à la suite d'une collision occasionnée par la fausse manoeuvre d'un autre appareil...

 

Date de Naissance

11 août 1893

Commune

_nom_commune(74)_

Activité - Profession

aviateur