Gustave Dron

Maire de Tourcoing et Sénateur du Nord est avant tout un médecin et un homme d'action.

Né le 21 octobre 1856 à Marcoing, il effectue ses études secondaires au Collège de Cambrai et médecine sur Paris. il est reçu docteur à 25 ans et installe son cabinet à Tourcoing où il épouse Maria Lenoir, fille du chef du parti républicain. 

Il devient maire de Tourcoing,  en 1889 jusqu'en 1919 et de 1925 à sa mort et aussi député en 1889. Républicain anti-révisionniste, il s'engage dans sa circulaire électorale, à s'occuper principalement des réformes sociales et des questions d'affaires. Ainsi, il  inscrit l'éducation physique dans son programme d'hygiène sociale et il fait construire une piscine avec bains et vapeur et rend obligatoire la natation à tous les élèves de la ville de Tourcoing en 1904.

Sénateur en 1914, il reste dans sa ville occupée. Soupconné d'espionnage par les Allemands en 1918, il est arrêté et écroué à Saint-Gilles en Belgique. Devant être transféré en Allemagne, l'Armistice survient à temps et il est libéré. En 1922, Gustave Dron fait construire dans sa ville d'origine Marcoing un préventorium pour soigner les enfants handicapés et à la santé fragile. Ce bienfaiteur meurt en cours de mandat le 17 août 1930, à Tourcoing, avant de voir achever son oeuvre. Le président Paul Doumer, lors de la séance de rentrée du 4 novembre prononce son éloge funèbre.

Date de Naissance
21 octobre 1856
Commune
Marcoing
Activité - Profession
Docteur- sénateur-maire