Pierre Nord

De son vrai nom André Brouillard, Pierre Nord s’illustre très jeune par un acte de résistance à Saint-Quentin en 1916. Militaire de carrière, il se spécialise dans le contre-espionnage et pendant la 2ème Guerre Mondiale, il dirige le réseau « Eleuthère ».

L'Agent secret:

Pierre Nord, qui s’appelait encore André Brouillard, passe son enfance au Cateau puis sa jeunesse à Saint-Quentin, qui devient pour sa famille une « Terre d’angoisse » pendant le premier conflit mondial.
Il observe les trains allemands pour fournir des renseignements : pris par les Allemands, son jeune âge le sauve du peloton d’exécution.
Après être passé par l’École de Saint-Cyr, il « baroude » au Maroc, puis oriente sa carrière vers le renseignement.
En 1940 (il est alors chef des services spéciaux de la 9e armée), il réussit à s’évader. Très recherché pendant la guerre, le colonel Brouillard dirige le réseau Eleuthère qui tient à jour, à partir de 1943, l’ordre de bataille de l’armée allemande en France.
En juin 1944, un autre résistant arrêté, qui est pris pour lui, est fusillé immédiatement.
Couvert d’honneurs, Pierre Nord quitte l’armée active après 1945 pour se consacrer à sa carrière d’écrivain.

 

Le Romancier:

Alors qu’il était encore officier de carrière, Pierre Nord publie un premier ouvrage Double crime sur la ligne Maginot  (1936), puis Terre d’angoisse (1937), récit inspiré par l’occupation allemande dans la ville de Saint-Quentin en 1914-1918 (nommée Saint Corentin, dans le livre). Ce roman reçoit le prix du roman d’aventures.

En 1947-1949, il publie ses souvenirs de la deuxième guerre mondiale dans les trois tomes de Mes camarades sont morts qui reçoit le prix Vérité.

De nombreux romans (plus de 80) vont ensuite se succéder, ainsi que quelques essais  et quelques récits pour enfants.

À partir de 1956, il devient directeur de deux collections publiées chez Fayard : « L’Aventure criminelle » et « L’Aventure de notre temps », cette dernière réservée à ses propres romans d’espionnage.

Plusieurs de ses livres ont été adaptés au cinéma (par exemple : Le Serpent, de Henri Verneuil, d’après Le 13e suicidé).

 

L'Oeuvre:

Les romans de Pierre Nord sont inspirés par ses expériences vécues, sa connaissance du terrain et ont connu un grand succès populaire dans le contexte de la guerre froide. Ils étaient abondamment diffusés grâce au développement du livre de poche.

Pierre Nord peut être considéré comme l’un des pères du roman d’espionnage. Avec lui, l’espion, personnage autrefois méprisé, devient un héros. Mais il reste humain, et ne se transforme pas en Super-Héros, comme il en apparaîtra tant par la suite.

L’auteur est resté fidèle aux valeurs traditionnelles de l’armée : comme lui, ses héros n’évolueront pas alors que d’autres auteurs développeront des idées plus critiques sur la société à partir des années 60.

On ne lit plus guère Pierre Nord de nos jours et son style apparaît vieilli, mais il est devenu un témoin intéressant et lucide de l’époque de la guerre froide.

 

Le romancier de la guerre froide

Parmis les romans de Pierre Nord:

L'Automne de Bucarest, Bombes à OTAN, Ces espions que l'on échange, Chasse couplée au Caire, le Club atomique, Confession d'un agent double, Deuxième manche à Caba, Double crime sur la ligne Maginot, Espionnage à l'italienne, Les Filles de Bucarest, Le Guet-apens d'Alger, Intelligence avec l'ennemi, Intoxication cubaine, Miss Péril jaune, Le Mur de la honte, Nuage atomique sur Tahiti, La Nuit des Karpathes, Le Piège de Saïgon, Provocations à Prague, Rendez-vous à Jérusalem, La Ronde des espions polaires, Terre d'angoisse, Traduit du Chinois, La vierge du Rhin, Vol de vautours sur le Congo.

 

Pierre Nord au Cateau:

 

Une rue Pierre Nord

En 1980, une rue du Cateau a été baptisée de son nom de son vivant (dans le quartier du Maroc). Mais en raison de son état de santé, l’écrivain ne put se déplacer.

 

Deux conférences mémorables

En novembre 1955, il avait donné une conférence au Cateau dans la salle des fêtes, Les espions que j’ai connu, et en 1963, venu présider la distribution des prix au lycée, il donne une autre conférence, Les espionnes au coin du feu.

 

Comment lire Pierre Nord ?

Les œuvres de Pierre Nord sont aujourd’hui presque toutes épuisées. La Bibliothèque municipale du Cateau est parvenue à rassembler la quasi-totalité de ses romans et de ses autres ouvrages. Certains, possédés en double, peuvent être empruntés. Les autres sont consultables sur place.

 

Texte: Christianne Bouvart (2005)

Date de Naissance

15 avril 1900 (Le Cateau) - 10 décembre 1985 (Monte-Carlo)

Activité - Profession

Agent secret et auteur de romans d'espionnage