Toutes les visites et manifestations sont annulées. Restez connectés pour retrouver les informations.
Pour toutes demandes merci de vous adresser à contact@tourisme-cambresis.fr.

Henri Matisse

Le grand peintre, né à Le Cateau-Cambrésis, a passé son enfance à Bohain-en-Vermandois et sa jeunesse à Saint-Quentin. Sa carrière de peintre s’est déroulée à Paris et à Nice et en a fait l’un des plus grands peintres du XXe siècle.

La famille Matisse:

Henri Matisse est né un 31 décembre, dans la maison de ses grands-parents maternels, bourgeois catésiens qui pratiquaient la tannerie. Après une dizaine de jours, ses parents retournent à Bohain-en-Vermandois (à 15 km au sud de Le Cateau-Cambrésis) où ils tenaient un commerce de grains.
C’est là qu’il passe son enfance, dans ce village où résonnaient les métiers à tisser manuels. À cette époque, les liens de la petite ville du Cateau-Cambrésis avec Bohain-en-Vermandois et Saint-Quentin (où se déroule la jeunesse du peintre) sont très forts car liés à l’activité textile.
Pendant son enfance, il fait de fréquents séjours au Cateau-Cambrésis. Ses origines familiales ne le prédisposent nullement à une carrière artistique. Son oncle Gérard, plus fortuné, avait acquis une belle demeure dans la rue de la République, en face de sa tannerie.

 

Les Abeilles:

La carrière de peintre de Henri Matisse qui l’a fait voyager et séjourner à Paris et à Nice, a été longue et bien remplie, marquée par un perpétuel renouvellement de créativité.

Au soir de sa vie, les liens avec sa ville natale vont se renouer grâce à l’action du Cambrésien Ernest Gaillard, architecte et conservateur de musée. Ce dernier souhaite créer un musée à Le Cateau-Cambrésis et rencontre l’agrément de Henri Matisse.
Parallèlement, il assure la construction d’une école maternelle qui sera baptisée du nom de Henri Matisse. Pour cette école, à l’agencement de laquelle il s’intéresse, Matisse reprend le vitrail « Fleuve de vie » créé initialement pour la chapelle de Vence, qui sera appelé « Les Abeilles », et réalisé par Paul Bony en 1954-1955. L’inauguration a lieu après le décès du peintre.

 

Ce vitrail a valeur de symbole. J’ai fait le rêve de donner de la joie aux hommes. J’ai voulu créer au Cateau une féerie de couleurs qui serait comme un esprit de la lumière.

 

Le premier MUSÉE MATISSE Initialement prévu dans la maison de son oncle Gérard, le musée est installé au premier étage de l’hôtel de ville. Henri Matisse ne pouvant se déplacer, c’est sa secrétaire Lydia Delectorskaya et sa photographe Hélène Adant qui préparent le travail, car le maître veille méticuleusement au moindre détail.
Sa donation (qui comprend 38 dessins, 5 sculptures, 2 peintures, une tapisserie, 2 tentures, 27 gravures, 10 livres et 25 photos) retrace son parcours artistique. L’inauguration a lieu le 8 novembre 1952.
Ce musée exceptionnel initié par Ernest Gaillard, François Faugeroux, Lucien Durin et Maurice Guillot, et longtemps animé par ce dernier, conservateur bénévole et passionné, existe jusqu’en 1982, date à laquelle il est enrichi et transféré au palais Fénelon.

 

 

Mes concitoyens du Cateau, que j’ai quitté si vite pour aller où ma destinée m’a conduit, ont voulu honorer ma vie de travail par la création de ce musée.
(…)
C’est dans la création de la chapelle de Vence que je me suis enfin éveillé à moi-même et j’ai compris que tout le labeur acharné de ma vie était pour la grande famille humaine, à laquelle devait être révélé un peu de la fraîche beauté du monde par mon intermédiaire.

Je n’aurai donc été qu’un médium.

Et comme rendant à César ce qui appartient à César, j’ai aidé la ville du Cateau à créer ce musée. Une partie du résultat d’une vie de travail qui m’a été imposée par la destinée, et donc justement bien placée.

Je remercie la ville du Cateau de m’avoir choisi.

 

Henri Matisse : Message adressé à sa ville natale pour l’inauguration du musée, le 8 novembre 1952 (extraits).

 

Matisse au Cateau:

 

Le Palais Fénelon, ancien palais des archevêques de Cambrai dont le bâtiment actuel date de 1770-1772 (après Fénelon) est dédié à la donation de Matisse, enrichie par les apports de la famille Matisse et par des acquisitions.
Le musée a totalement été rénové en 2002 par les architectes Emmanuelle et Laurent Beaudoin, qui ont conservé l’ancienne école bâtie devant et ont relié les deux bâtiments par une construction moderne.
La salle de jeu de l’école maternelle Matisse est ornée du magnifique vitrail offert par le peintre à la fin de sa vie. À l’extérieur du bâtiment, sur l’avenue Henri Matisse, se trouve une tête du maître sculptée par son fils Jean.
L’emplacement de sa maison natale se trouve rue de la République à hauteur de la place du capitaine Vignol. Dans la même rue se dresse la maison de son oncle Gérard.


 

Texte: Christiane Bouvart (2005).

Date de Naissance

31 décembre 1869 (Le Cateau-Cambrésis) - 3 novembre 1954 (Nice)

Activité - Profession

Peintre, dessinateur, graveur, sculpteur