Gisants des Marquis d'Estourmel

Ils se trouvent dans l'église Saint-Vulgan d'Estourmel.

En 1473, Gilles Rembold Creton d'Estourmel est gouverneur pour le roi de France de la ville de Saint-Quentin. A sa mort le 19 juillet 1522, son fils Jean lui fait élever un tombeau, surmonté de son gisant et de celui de son épouse, Elayne de Noyelles, décédée le 17 octobre 1518.
Une inscription gravée dans la pierre se termine par ces mots: "Prions Dieu pour leurs âmes". Un gantelet est sculpté aux côtés de Gilles, représenté en armes. Un lion se tient aux pieds du défunt. Elayne porte un chaperon et une cordelière et ses pieds s'appuient sur une levrette. Des armoiries parsèment les habits des deux époux dont les têtes sont séparées par un écu chargé d'une croix crételée, surmonté d'un casque.
Au cours de la Révolution, le tombeau est épargné grâce au marquis Louis d'Estourmel qui le cache dans une pièce d'eau adjacente au château de Susanne. Mme Elysabeth Terré-d'Estourmel, fille du marquis d'Estourmel a fait dont des gisants à la commune.
Adresse

Eglise Saint-Vulgan
59400 Estourmel

Contact