Ferme Mauviel

Datant de 1631, la Ferme Mauviel est l'une des plus anciennes du canton.

La ferme date de 1631 et dépendait de l’abbaye d’Anchin. Elle appartient à la même famille depuis au moins le début du XVIIIe siècle. C’est l’une des plus anciennes fermes du canton. La présence de l’abbaye d’Anchin à Sommaing-sur-Ecaillon est très ancienne puisque c’est en 1117 que Monseigneur Burchard, évêque de Cambrai donna "l’autel de Somain (Summen)" à l’Abbaye, donation accompagnée de terres. En 1771, la cense est si puissante qu'on confie à son fermier Pierre Joseph HYOLLE la charge et la garde d'un étalon du Roi Louis XV. Cette ferme de l’Abbaye d’Anchin a été fortement modifiée au cours du XXe siècle, mais elle conserve suffisamment d’éléments qui permettent de la caractériser comme ferme d’Abbaye, au delà du fait qu’elle est détenue par la même famille depuis son origine et des écrits conservés précieusement par M et Mme MAUVIEL : - une grande cour "carrée ", - un pigeonnier sur le porche, - des écuries importantes, - le corps de logis qui fait un angle entre les écuries et le reste des bâtiments. Le porche pigeonnier a été reconstruit mais en respectant le style initial comme l’attestent des photos du début du siècle. Le pigeonnier est visible depuis la cour. Les trous d’envol sont disposés en superposition dans une petite baie coiffée de la date de 1639. Une frise de brique termine, en forme de corniche, le haut du mur. Sur la façade extérieure, le petit passage entre l’écurie et le corps d’habitation (nommé le "POTI ") est l’entrée piétonne dans la cour. Côté rue, une porte en arc de plein cintre, avec archivolte, porte sur la clef de voûte la date "1631" et une roue de moulin. Ce passage est couvert de voûtains en briques sur solives posées sur angle, propre à la région. L’une d’elle présente un très beau motif. Au-dessus se situe une niche en arc de plein cintre, ornée d’un fronton posant sur deux pilastres. Sur la pointe du fronton une pierre ayant porté un emblème, peut être celui de l’Abbaye d’Anchin, a probablement été bûchée. Le pignon extérieur de la maison présente une très belle géométrie en épis de briques avec une ligne verticale en son axe. Le corps de logis est prolongé par un bâtiment aux murs de grès, il s’agit d’une ancienne brasserie. Chaque village du Nord de la France possédait sa brasserie.


Horaires

Site privé dont la majeure partie des bâtiments sont visibles de la rue.

Adresse

1, rue de Saint-Quentin
59213 Sommaing-sur-Ecaillon