L’atelier de potiers des « Quatre Bornes » aux Rues-des-Vignes est implanté le long de cette route, sur le plateau dominant la rive droite de l’Escaut, en face d’un grand sanctuaire situé sur l’autrerive, à proximité du coeur du village actuel. L’Escaut pouvait certainement être remonté jusque-là,ce qui explique aussi la fondation de l’abbaye de Vaucelles à cet endroit. L’atelier devait couvrir plus de 5 000 m2, dont la moitié a été fouillé. Sur cette superficie, toutes les étapes du travail de laterre, à l’exception de son extraction, ont été mise au jour, mais également les espaces de vie desartisans et de leur famille. Cet atelier bordant le côté ouest de la chaussée a été occupé des années 60 à 260 après J-C., auparavant et par la suite, le terrain est resté dévolu à l’agriculture.


Exposition créée en coopération avec le service archéologie et patrimoine du Département duNord, Xavier Deru, archéologue et maître de conférence à l’université de Lille.
Du 1er juin au 30 octobre, abbaye de Vaucelles, bâtiment des moines, passage sacré.