« Le Ladakh – chroniques du changement », dans le cadre du Cycle découverte, Michèle et Jean Meuris nous feront découvrir le Ladakh, cette petite région majoritairement bouddhiste qui se situe sur les hauts plateaux himalayens. Ils nous feront partager leur passion pour la culture tibétaine et une population qui vit dans un univers minéral de toute beauté. Un peuple en mutation entre la modernité qui a modifié la vie des habitants et la communauté monastique qui se charge de maintenir les traditions religieuses.

 

En 1978 Michèle et Jean Meuris ont largués les amarres pour un long voyage en camping-car vers l’Inde. Ils découvrent le Ladakh qui vient de s’ouvrir aux étrangers. Cette petite région majoritairement bouddhiste se situe sur les hauts plateaux Himalayens. Ce fut le début d’une passion pour une culture tibétaine et une population qui vit dans un univers minéral de toute beauté.

Ils y retournent souvent durant ces quarante dernières années. Pour cet ultime retour ils choisissent d’y séjourner en hiver,  plus rude mais plus authentique. C’est la basse saison pour le tourisme.  

Certes la modernité a modifié la vie des habitants. Plus d’argent, plus de confort, mais à quel prix ? La communauté monastique se charge de maintenir les traditions religieuses, mais sont-elles vouées à disparaître dans une société de plus en plus sous la férule de la mondialisation ? 

Ce film est en quelque sorte le point final à une rencontre qui a duré quatre décennies. Le Ladakh, malgré ses mutations, s’est à jamais inscrit dans  leur mémoire.

Avec ce film Ils témoignent d'un vécu, d'une réflexion, montre une nature exceptionnelle mais n'occulte pas les problèmes de la vie, ni de l'actualité