LE GÉNÉRAL WȽADYSȽAW SIKORSKI

Pour la France : un ami

Pour ses soldats : un Chef respecté et aimé

SA VIE, SON COMBAT, SON SOUVENIR

                                                          

   Fin septembre 1939, malgré une résistance héroïque, la campagne de Pologne cesse avec la double invasion allemande et soviétique.  

  Le gouvernement polonais du Général Władysław Sikorski se réfugie en France, à Londres ensuite.

    Tout comme le Général De Gaulle pour la France, Sikorski entreprend de réédifier et affirmer la position de son pays comme état souverain et allié qui reste libre. Commandant en chef de l’armée polonaise en exil, il poursuit avec détermination le combat contre l’Allemagne nazie dans le camp de la coalition occidentale.

   En juillet 1943, dans un contexte diplomatique particulièrement délicat, il perd la vie dans un accident d’avion. Tragique accident ou attentat ?                                                           

   Son souvenir plane encore dans le ciel du Cambrésis au travers des aviateurs polonais qui ont combattu aux côtés des nôtres lors de la Bataille de France. L’inauguration par l’association des «Ailes de Cambrai» d’une stèle relatant cette participation polonaise est prévue en 2024 sur l’aérodrome de Cambrai-Niergnies. 

 

            L’année 2023 commémorait le 80ème anniversaire de sa mort et le 30ème anniversaire du rapatriement de ses cendres dans la cathédrale du Wawel à Cracovie. Le conférencier Jean Jablonski, membre du Conseil d’Administration de l’association « Cambrai-Cieszyn -Amitié » et passionné par l’histoire de la Pologne évoquera la vie et les actions de ce Général polonais le Vendredi 31 mai 2024 à 19 heures.