Beaumont-en-Cambrésis

beaumont-en-cambrésis

Le lundi et vendredi 8h15 à 12h30 et de 14h à 16h45 Le mardi de 14h à 16h45 le mercredi 8h à 12h et de 14h à 16h45 Fermé le jeudi Le samedi (semaine paire) de 9h à 12h

469 Beaumontois

Recensement de 2012


Fête(s) communale(s)

Le dernier dimanche du mois de Juin.

Histoire de la commune

Le village est mentionné au XIIe siècle, et l'on trouve trace d'un certain Rénier, seigneur de Beaumont-Saint-Hubert, sénéchal du Cambrésis en 1226.
En 1650, la seigneurie de Beaumont est rachetée par Robert II d'Esclaibes de Clermont. Cette illustre famille se maintient jusqu'à la Révolution. Aujourd'hui, de l'ancien château de famille, situé dans un bois entre Béthencourt et Inchy, il ne reste que les fossés.
Le village a été le centre d'un important pèlerinage: la dévotion à saint Laurent, dont une relique est conservée dans l'église, attire alors de nombreux pèlerins qui, suivant la coutume de l'époque, séjournent sur place trois jours. Un "chemin des Pèlerins" est indiqué sur les anciens cadastres.
Au XIXe siècle, les activités textiles sont importantes: bonneterie, tulle, broderie mécanique, confection. De plus, au milieu du siècle, Charlemagne Ratte, d'origine protestante, implante une fabrique de chicorée qui emploie quelques habitants du village à la torréfaction de chicorée importées de Belgique: c'est alors une activité répandue dans le Cambrésis, où l'on dénombre 26 fabriques en 1872.

Le Maire de Beaumont-en-Cambrésis est Mr Hubert DEJARDIN.

Séparé du village voisin d'Inchy par un ravin où se forme un affluent de l'Erclin, Beaumont est situé sur une hauteur culminant à 70 mètres, à une altitude modeste mais qui lui permet de dominer les plaines fertiles du Cambrésis. Origine du nom: de l'asso

Offre touristique de Beaumont-en-Cambrésis