Le Cateau Military Cemetery

le Cimetiére Militaire contient les tombes de plus de 5.000 soldats allemands, de 34 prisonniers de guerre russes et de 698 soldats du Commonwealth.

 



Le cimetière militaire a été implanté en février 1916, sur des parcelles de terrain séparées pour les soldats du Commonwealth et les morts allemands. Les parcelles de terrain de Commonwealth ont été conçues par Charles Holden. Soumise dès lors à l’occupation, Le Cateau devient pour les Allemands un important centre logistique et hospitalier, non loin du front. Ils créent un cimetière militaire pour inhumer leurs soldats tués lors de la prise de la cité et ceux qui, dans les hôpitaux de la ville, décèdent des suites de leurs blessures. Et, pour inhumer les restes de soldats britanniques tombés lors de cette bataille du Cateau, ils aménagent un carré dans le cimetière communal. Placé aujourd’hui sous la responsabilité de la Commonwealth War Graves Commission, Le Cateau Communal Cemetery abrite les tombes de 150 soldats. La capacité de ce carré étant limitée, les Allemands décident en 1916 d’ouvrir, dans leur propre cimetière, un espace destiné à enterrer les dépouilles des militaires britanniques retrouvées dans les environs. Devenu Le Cateau Military Cemetery, il abrite 698 tombes de soldats du Commonwealth dont certains ont été enterrés là après la reprise de la cité par les Ecossais, en octobre 1918. Quant à la partie allemande, elle a été agrandie après l’Armistice afin d’accueillir les corps de soldats venant de 53 lieux d’inhumation du secteur. Depuis, 5 381 soldats allemands reposent dans cette nécropole aux côtés de 34 prisonniers de guerre russes. Un mémorial en forme de pyramide y est érigé, « à la mémoire des braves soldats français et allemands morts pour leur patrie 1914-1918 ». Il y a également 11 soldats Français, inhumés dans une tombe commune, située dans l’ossuaire allemand. Ils ont été tués entre le 6 et le 26 octobre 1918.



 



 



Sources : http://www.cheminsdememoire-nordpasdecalais.fr/ Le Cateau and the country to the west were the scene of the battle fought by II Corps on 26 August 1914 against a greatly superior German force. The town remained in German hands from that date until the evening of 10 October 1918, when it was rushed by the 5th Connaught Rangers, but not cleared until a week later. Le Cateau had been a German railhead and an important hospital centre, and the military cemetery was laid out in February 1916, with separate plots for the Commonwealth and German dead. It contains the graves of over 5,000 German soldiers, in part burials made during the occupation, the rest brought in from other German cemeteries after the Armistice. A separate plot contains the graves of 34 Russian prisoners of war. The Commonwealth plots contain 698 burials and commemorations of the First World War. 187 of the burials are unidentified but there are special memorials to 20 casualties known or believed to be buried among them. The majority of the graves in Plots I, III, IV and V are those of Commonwealth dead buried by the Germans, mainly from the battleground of 1914. All of the graves in Plot II, eight of which were brought in after the Armistice, date from October and November 1918. Plot III also contains two German graves. The Commonwealth plots were designed by Charles Holden.



 



www.cwgc.org/



 



 


Adresse

route de Montay
59360 Le Cateau-Cambrésis

Contact
  • Office du tourisme du pays de Matisse 9, place du Commandant Richez 59360 Le Cateau Cambrésis
    Téléphone :03 27 84 10 94